Chaque semaine, La Presse présente conseils, anecdotes et réflexions pour leaders, entrepreneurs et gestionnaires.

Isabelle Massé Isabelle Massé
La Presse

L’initiative

Le père Noël ne prend pas de congé

Traditionnellement, les employés d’Adviso sont conviés à deux célébrations de Noël. Une pour eux seuls et l’autre avec leurs enfants au cours de laquelle les petits reçoivent des cadeaux du père Noël. La pandémie ne fera pas obstacle aux festivités alors que Jean-François Renaud, associé et cofondateur de la firme, revêtira encore une fois son costume en feutre rouge pour s’adresser aux enfants. Cette fois, les parents ont été mis à contribution en vue de l’évènement de mercredi prochain, qui sera virtuel. La direction leur a notamment accordé un budget de 30 $ par enfant pour acheter un cadeau à leur progéniture. « Ils doivent effectuer un achat local », explique Simon Lamarche, associé et cofondateur d’Adviso, qui compte une centaine d’employés.

Les cadeaux seront tendus aux enfants par maman et papa pendant une discussion avec le père Noël. « On considère notre entreprise comme une famille élargie, dit Simon Lamarche. Plusieurs employés sont avec nous depuis longtemps. Et la présence des enfants, chaque année, est une belle façon de voir l’entreprise évoluer. »

Le chiffre

31 %

C’est la proportion d’employés canadiens qui comptent travailler plus que les années passées pendant le temps des Fêtes 2020. Environ 17 % ont décidé de travailler moins, cette année, selon un sondage de LinkedIn. Quatre personnes sur dix planifient de s’occuper plus de leurs enfants ou d’un proche. Enfin, 65 % des répondants admettent qu’ils terminent l’année pandémique plus stressés que d’habitude à cause du travail.

(Source : HR Reporter)

Le truc

Un silence qui vaut de l’or

En groupe, le silence peut s’accompagner d’un malaise. Surtout en réunion. Mais plutôt que de briser ce silence, il faut le chérir, car il peut être synonyme de solution. « Si une réunion bute sur une question compliquée, le silence pourrait bien signifier que les gens sont profondément engagés dans l’étude de celle-ci », écrit Samantha Slade dans son livre Le leadership horizontal : Instaurer une organisation non hiérarchique une pratique à la fois.

Dans un chapitre consacré à l’importance d’un engagement égal lors des réunions, l’auteure et cofondatrice de Percolab incite les dirigeants à saisir l’importance de tels moments pour la progression de leur entreprise. « Comme nous ne sommes pas habitués au silence, certaines personnes peuvent l’interpréter comme le signe que quelque chose ne va pas ou que personne ne prend la parole, soutient-elle. Donc, elles commencent à parler, alors même que le silence aidait le groupe. Nous pouvons nous aider les uns les autres à rendre le silence plus fonctionnel. »

  • Kamala Harris, vice-présidente élue des États-Unis

    PHOTO JOSHUA ROBERTS, ARCHIVES REUTERS

    Kamala Harris, vice-présidente élue des États-Unis

  • Kamala Harris, vice-présidente élue des États-Unis

    PHOTO JOSHUA ROBERTS, ARCHIVES REUTERS

    Kamala Harris, vice-présidente élue des États-Unis

1/2
  •  
  •  

Qui a dit ?

« Non, je vais l’appeler chéri ! »

— Kamala Harris, qui deviendra la première vice-présidente des États-Unis en janvier, à la question d’un journaliste : « Comptez-vous officiellement appeler votre mari [Doug Emhoff] second gentleman ? »

(Source : The Independent)

PHOTO JOSEP LAGO, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Le bureau de demain pourrait en partie se trouver dans un casque de réalité virtuelle.

Bureau de l’avenir

Réunion masquée

Le bureau de demain pourrait en partie se trouver dans un casque de réalité virtuelle ! Les neuf derniers mois passés devant un ordinateur pour un nombre incalculable de rencontres Zoom et Teams font rêver des gens d’un univers plus immersif pour échanger avec les collègues. « Des entreprises ont déjà recours à la réalité virtuelle pour des actions ciblées comme la formation ou le design, note Graham Wheeler, directeur général de l’entreprise taïwanaise HTC. Pourquoi pas pour des réunions ? La réalité virtuelle permet de meilleurs échanges dans un environnement plus efficace pour la collaboration. »

(Source : HR Reporter)

La citation

« Et cette fois-ci, ça n’arrive pas souvent, on espère que nos compétiteurs vont nous copier. »

— Dominique Brown, président de Chocolats favoris, qui a annoncé vouloir que 100 % de ce qui est produit à ses installations de Québec, siège social de l’entreprise, sera du cacao durable d’ici 2021.

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Dominique Brown, président de Chocolats Favoris