(Ottawa) L’Agence du revenu du Canada (ARC) a reporté certaines dates limites de production pour certaines sociétés et fiducies afin d’aider les entreprises et les préparateurs de déclarations de revenus à s’ajuster à la pandémie de COVID-19.

La Presse canadienne

L’ARC permettra aux entreprises de reporter les déclarations de revenus des sociétés T2 autrement exigibles en juin, juillet ou août, jusqu’au 1er septembre.

Tout solde d’impôt dû à compter du 18 mars et avant le 1er septembre sera également dû avant le 1er septembre.

L’ARC affirme également que les dates limites pour les déclarations de fiducie qui auraient dû être reçues en juin, juillet ou août ont également été prolongées jusqu’au 1er septembre, tout impôt sur le revenu étant dû à compter du 18 mars et avant cette date, étant dû au début de septembre.

Plus tôt cette année, l’agence a prolongé le délai de production des déclarations de revenus des particuliers pour l’année 2019 jusqu’au 1er juin, au lieu du 30 avril.

Tous les paiements sont dus le 1er septembre.