La grande majorité des Québécois sont d’avis que la Régie de l’énergie doit continuer à approuver chaque année les hausses de tarifs d’électricité, selon un sondage de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante.

Hélène Baril Hélène Baril
La Presse

Selon 84 % des répondants, la Régie devrait continuer à valider annuellement les tarifs d’électricité d’Hydro-Québec, indique le sondage mené auprès d’un échantillon de 1000 personnes résidant au Québec et qui sont membres du Angus Reid Forum.

Un nombre impressionnant de répondants, soit 59 % se disent prêts à payer 1 $ de plus sur leur facture pour financer une meilleure surveillance du monopole d’État.

Alors que le gouvernement Legault a décidé de soustraire Hydro-Québec à l’examen de la Régie qui est la norme depuis 20 ans, 80 % des personnes interrogées estiment au contraire qu’il faudrait accorder à la Régie plus de pouvoir de surveillance sur la société d’État.

Ce sondage arrive après que les regroupements d’entreprises et de consommateurs se soient opposés unanimement à la décision du gouvernement. Ce matin, cette vaste coalition  et les trois partis d’opposition à l’Assemblée nationale ont uni leur voix pour réclamer le retrait du projet de loi 37.