Les autorités de la santé publique contactent certains des voyageurs qui se trouvaient sur le vol emprunté la semaine dernière par le premier cas canadien de coronavirus chinois pour entrer au pays, ont-elles annoncé dimanche.

Philippe Teisceira-Lessard Philippe Teisceira-Lessard
La Presse

Cet homme, âgé d’une cinquantaine d’années, éprouvait des symptômes de la maladie pendant le vol vers le Canada, ont annoncé la ministre fédérale de la Santé Patty Hajdu et l’administratrice en chef de la santé publique du Canada Threresa Tam dimanche avant-midi lors d'une conférence de presse à Winnipeg.

L'individu, dont l'identité n'est pas dévoilée, se trouvait sur le vol CZ311 de Southern China Airlines qui liait Guangzhou (Canton) à l'aéroport Pearson de Toronto, le 23 janvier.

Il ne s’est pas manifesté en arrivant au pays, ce qui aurait permis son isolement immédiat. Ce n’est que le lendemain qu’il a appelé les services d’urgence.

La ministre Hajdu et Theresa Tam ont tenu à rassurer le public, affirmant que seule la situation des voyageurs et des travailleurs en contact rapprochés avec le patient infecté était réellement préoccupante.

À plus long terme, les deux femmes ont dit être en confiance que les mesures de prévention empêchent une propagation du virus au pays.

« Le risque est faible pour le Canada », a dit Mme Tam. « Toutefois, ce ne serait pas étonnant que d’autres cas arrivent au Canada dans le futur. »

« Nous travaillons activement pour limiter l’expansion du virus », a dit Mme Hadju. Des mesures ont été mises en place dans les grands aéroports internationaux du pays, dont Montréal-Trudeau.

Le seul patient au Canada atteint par le coronavirus a été placé en isolement à l’hôpital Sunnybrook de Toronto. Il est dans un état stable.

L’homme a séjourné dans la ville chinoise de Wuhan, l’épicentre de l’éclosion du coronavirus, plus tôt ce mois-ci. Il est revenu au Canada le 23 janvier.

Selon les autorités chinoises, 2744 personnes ont été infectées par le coronavirus jusqu’à maintenant et 80 en sont décédées.