Le cancer coûterait 3,5 milliards $ à la société québécoise chaque année, selon une étude obtenue par le réseau TVA et qui sera dévoilée lundi.

LA PRESSE CANADIENNE

L'étude a été commandée par la Coalition priorité cancer à des spécialistes, dont l'économiste Henri Beauregard. Selon lui, chaque famille frappée par un cas de cancer doit composer avec des dépenses supplémentaires de 700 $ par mois, soit 8400 $ par année.

Le cancer coûte également cher au système de santé québécois. Selon l'étude, les contribuables doivent débourser 450 millions $ chaque année pour les traitements dispensés aux personnes cancéreuses.

Mais le plus grand impact économique du cancer réside dans la perte par la société des personnes décédées prématurément. Ces ingénieurs, camionneurs et autres infirmières qui sont fauchés avant l'âge ne peuvent contribuer à l'économie québécoise comme ils auraient dû le faire. L'étude évalue cette perte à 2,4 milliards $ par année.

Le temps passé par les aidants naturels à s'occuper d'un proche peut également être évalué. Au Québec, la valeur de ce temps est estimée à 178 millions $, une estimation très conservatrice selon Henri Beauregard.