Ottawa doit restituer à Québec les plaines d'Abraham et un terrain situé devant l'Assemblée nationale, exige le Parti québécois.

Tommy Chouinard LA PRESSE

En 1908, le gouvernement fédéral est devenu propriétaire des Plaines en utilisant son «pouvoir déclaratoire», prévu dans la Constitution. Et comme l'a révélé Le Devoir hier, depuis 1881, le gouvernement québécois paie un loyer annuel de 50$ à Ottawa pour un terrain situé devant le parlement, où se trouvent notamment les bronzes de René Lévesque et d'Honoré Mercier. Le député péquiste Alexandre Cloutier, critique en matière d'affaires intergouvernementales, trouve cette situation «aberrante». En 2006, le gouvernement Charest a demandé par écrit à Ottawa de lui céder ce terrain. Il n'a jamais obtenu de réponse.