Source ID:7044cef689b83e508f002432b86c3b79; App Source:StoryBuilder

Jeux de la Francophonie: Québec refile le gros de la facture à Ottawa

La ministre québécoise des Relations internationales, Nadine Girault... (Photo Jacques Boissinot, archives LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

La ministre québécoise des Relations internationales, Nadine Girault

Photo Jacques Boissinot, archives LA PRESSE CANADIENNE

(QUÉBEC) Le gouvernement Legault accepte de subventionner l'organisation des Jeux de la Francophonie à Sherbrooke, mais il refile la plus grande partie de la facture à Ottawa.

La ministre des Relations internationales, Nadine Girault, a confirmé mercredi que Québec appuiera l'événement. Son gouvernement débloquera 17 millions, un peu plus du cinquième du coût total.

« La Francophonie, oui, mais pas à n'importe quel prix », a résumé Mme Girault.

La Presse a rapporté mercredi que l'organisation des Jeux coûtera 74 millions, plus 10 millions pour la sécurité. La Ville de Sherbrooke a accepté de verser 5,5 millions. Cela laisse Ottawa avec une note de 61 millions.

Mme Girault a aussi précisé que tout dépassement de coût devrait être épongé par le fédéral.

Si Québec a appuyé le projet, a-t-elle expliqué, c'est parce que son coût est raisonnable, qu'il est faisable et qu'il suscite l'acceptabilité sociale.

« Les retombées économiques sont très difficiles à mesurer, a-t-elle dit. Par contre, [...] on a des retombées au niveau du leadership qu'on peut démontrer au niveau de la Francophonie. Il y a aussi les universités de Sherbrooke et Bishop's, qui vont accueillir ces athlètes sur leur campus. Donc ça fait une très belle publicité pour les universités. »

La ministre fédérale du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, se trouve à Québec mercredi. Elle rencontre l'ex-olympienne Isabelle Charest, titulaire des Sports dans le gouvernement Legault.

Les Jeux de la Francophonie de 2021 devaient à l'origine se tenir à Moncton-Dieppe, au Nouveau-Brunswick. Mais le gouvernement conservateur de cette province les a annulés en raison d'une hausse des coûts.

Outre Sherbrooke, Winnipeg a aussi manifesté de l'intérêt pour l'organisation de l'événement. Mais la capitale manitobaine s'est depuis désistée, a affirmé Mme Girault.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer