Source ID:2961f366-9748-46f5-9f87-1a7955dff284; App Source:alfamedia
Exclusif

La CAQ prolonge d'un an le projet-pilote d'Uber

(Québec) Uber pourra poursuivre ses opérations au Québec pour une autre année, a appris La Presse. Québec a reconduit tel quel le projet-pilote qui encadre les activités de ce service de transport, à la demande du gouvernement désigné de la Coalition avenir Québec (CAQ).

Le Conseil des ministres du gouvernement Couillard, qui s'est réuni pour la dernière fois hier, a prolongé d'un an les règles qu'il avait mises en place pour régir la multinationale. Ce cadre réglementaire devait venir à échéance dimanche prochain, soit le 14 octobre.

Les conditions selon lesquelles l'entreprise va poursuivre ses activités dans la province restent inchangées, a-t-on confirmé dans les rangs libéraux et caquistes.

Cette décision découle d'une demande de l'équipe du premier ministre désigné, François Legault.

Au bureau de M. Legault, on a dit vouloir éviter de précipiter une décision dans ce dossier, considérant l'imminence de la fin programmée du projet-pilote. La composition du nouveau Conseil des ministres ne sera connue que jeudi prochain, soit quatre jours après l'expiration des règles actuelles.

« Nous ne voulions pas qu'Uber se retrouve dans une position d'illégalité. Nous voulons nous donner le temps de bien analyser et de bien faire les choses. »

- Manuel Dionne, directeur des relations avec les médias du cabinet de François Legault

Le gouvernement sortant envisageait de resserrer les conditions d'exploitation d'Uber, a-t-on indiqué dans le camp libéral hier. On voulait ainsi rendre plus « équitable » la concurrence entre ce service et le taxi traditionnel. Le gouvernement désigné a cependant choisi de reconduire le régime actuel.

PROJET-PILOTE

À la suite d'un débat politique explosif et malgré de vives contestations de l'industrie du taxi, le gouvernement libéral a lancé en octobre 2016 un projet-pilote qui permet à Uber d'offrir ses services dans certaines villes du Québec. La multinationale doit verser une redevance au gouvernement pour chaque course effectuée.

Au bout d'un an, en septembre 2017, Québec a imposé une série de nouvelles obligations à l'entreprise. Les chauffeurs ont alors dû suivre une formation de 35 heures et subir une vérification d'antécédents judiciaires plus rigoureuse.

Ces nouvelles exigences ont soulevé l'ire d'Uber, qui a menacé de quitter le Québec. La CAQ a été le seul parti à l'Assemblée nationale à appuyer l'entreprise dans ses démêlés avec le gouvernement Couillard à ce moment-là.

« C'est 10 000 partenaires chauffeurs qui en font leur gagne-pain, à majorité à temps partiel, mais qui en font leur gagne-pain. La formation n'existe nulle part ailleurs. Est-ce que, minimalement, vous pouvez penser vous asseoir avec Uber, trouver un terrain d'entente ? Parce que je ne peux croire que, le 14 octobre au matin, Uber quittera le Québec à cause de vous », avait soutenu François Bonnardel, député de la CAQ, le 27 septembre 2017.

Au final, Uber s'est pliée aux nouvelles normes. Québec a versé un soutien financier de 250 millions à l'industrie du taxi pour l'aider à concurrencer l'entreprise.

DÉVELOPPER L'ÉCONOMIE DE PARTAGE

La CAQ a toujours plaidé pour le développement de l'économie de partage au Québec. M. Legault l'a réitéré pendant la campagne électorale, précisant qu'il faut toutefois s'assurer que des entreprises telles qu'Uber paient des taxes et des impôts et qu'elles respectent des normes de sécurité.

Le premier ministre désigné a également dit vouloir soutenir l'industrie du taxi dans ses efforts de modernisation.

« Il faut avoir une équité pour les chauffeurs de taxi, mais il faut aussi s'assurer que les consommateurs ont accès à un produit de qualité au moindre prix. Qu'on le veuille ou non, Uber a révolutionné le transport de passagers, ça a permis d'avoir accès à des tarifs beaucoup plus bas », a indiqué François Legault, en entrevue au Soleil, le 28 septembre.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer