Une ancienne candidate du Parti québécois (PQ), la femme d'affaires Martyne Prévost, passe à la Coalition avenir Québec (CAQ). Elle tentera de déloger la péquiste Catherine Fournier dans Marie-Victorin, sur la Rive-Sud de Montréal.

Tommy Chouinard LA PRESSE

Le chef caquiste François Legault fera l'annonce de cette candidature aujourd'hui, puis présentera demain celle de la cofondatrice de l'organisme Parents jusqu'au bout, Marilyne Picard, dans Soulanges.

Martyne Prévost s'est présentée sous la bannière du PQ à deux reprises, en 2007 et en 2008, dans la circonscription de Richmond, en Estrie. Elle a mordu la poussière dans ce bastion libéral alors détenu par le vétéran Yvon Vallières.

Martyne Prévost est copropriétaire du Centre équestre de Chambly, une école d'équitation qu'elle a créée avec son conjoint en 2009. Elle a également fondé en 2016 le Collège La Cabriole, un cégep privé accrédité par le ministère de l'Éducation.

Elle oeuvrait auparavant dans le secteur culturel. Elle a dirigé Productions MVP de 1992 à 2008. Elle a été membre du conseil d'administration de l'ADISQ de 1998 à 2008.

Marie-Victorin est représentée par Catherine Fournier depuis décembre 2016, à la suite d'une élection partielle provoquée par le départ de Bernard Drainville. La péquiste avait obtenu 52,5% des voix, contre 14,2% pour Québec solidaire et la CAQ, et 13,4% pour le Parti libéral. Elle est la plus jeune députée du Parlement et a rapidement pris du galon parmi les troupes péquistes.

À l'assaut de Soulanges



De son côté, Marilyne Picard portera les couleurs de la CAQ dans Soulanges, une information d'abord diffusée par La Presse canadienne. Cette circonscription est détenue par la ministre déléguée aux Services sociaux, Lucie Charlebois.

Les deux femmes se connaissent : Mme Picard a cofondé en 2015 un organisme, Parents jusqu'au bout, qui milite pour obtenir une meilleure aide de l'État pour ceux qui, comme elle, ont un enfant lourdement handicapé, un dossier relevant de Mme Charlebois.

Québec a répondu aux doléances du groupe en 2016 avec la création du Supplément pour enfant handicapé nécessitant des soins exceptionnels.

La CAQ n'avait pas de candidat au scrutin de 2014 dans Soulanges : celui que le parti comptait présenter avait été déclaré inéligible par le Directeur général des élections en cours de campagne. Lucie Charlebois l'avait emportée avec 54,4% des suffrages. C'était beaucoup plus serré en 2012 : la libérale avait récolté 35%, contre 30% pour le PQ et 28% pour la CAQ.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Martyne Prévost, en 2008.