Le candidat Éric Tétrault s'est retiré mercredi soir comme candidat libéral de Louis-Hébert à la suite de révélations publiées dans La Presse.

Denis Lessard LA PRESSE

Après avoir passé la journée à expliquer son comportement comme directeur des communications à ArcelorMittal, il a finalement cédé aux pressions des dirigeants du PLQ.

Ces derniers estimaient ne plus avoir de choix après que la CAQ ait retiré son candidat, Normand Sauvageau, pour des accusations similaires. Ce geste du parti de François Legault mettait une énorme pression sur les libéraux qui avaient devant eux une lutte déjà difficile dans l'ancien comté de Sam Hamad.

Le premier ministre Philippe Couillard n'a pas voulu commenter le départ de son candidat dans Louis-Hébert.

Je pense que sa déclaration se suffit» a-t-il brièvement dit en sortant d'un cocktail privé avant la première du film Hochelaga, Terre des Âmes à la Place des Arts.

Le successeur de M. Tétrault pour porter les couleurs du PLQ n'est pas choisi encore. Ce sera fait d'ici peu. Les partis ont jusqu'au 16 septembre pour officialiser leurs candidats, pour l'élection partielle du 2 octobre.

Quelques minutes plus tôt, le premier ministre Philippe Couillard avait refusé de répondre aux questions des journalistes qui l'attendaient à Montréal à l'occasion de la première du film Hochelaga, Terre des âmes, à la Place des Arts. «Pour l'instant, on a rien à dire, mais il y aura bientôt du développement, avait-il laissé tomber.