Source ID:; App Source:

«Legault est désespéré», affirme Pauline Marois

Pauline Marois... (PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE)

Agrandir

Pauline Marois

PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE

Louise Leduc
La Presse

«Je comprends que M. (François) Legault est désespéré», a lancé la première ministre Pauline Marois au sujet de la sortie du chef de la Coalition avenir Québec qui réclame que Claude Blanchet, le mari de Mme Marois, aille s'expliquer devant l'Assemblée nationale.

Claude Blanchet doit s'expliquer à l'Assemblée nationale, dit la CAQ

Furieuse, Mme Marois n'a pas attendu les questions des journalistes à ce sujet et elle y est allée d'elle-même d'une déclaration en marge d'une annonce sur un livre blanc sur la jeunesse. 

«Je vais inviter M. Legault à se calmer. Je pense qu'il exagère. M. Legault lance des attaques personnelles. Ce n'est pas digne de quelqu'un qui veut occuper la fonction de premier ministre.»

Mme Marois a invité M. Legault à «aller voir les travaux de la Commission (Charbonneau) sur les investissements de mon mari et sur les investissements du Fonds (de solidarité) dans l'entreprise de mon mari puisque l'avocate de notre formation politique a éclairé toutes les questions auxquelles il fait référence dans ses propos.»

Le nom de Claude Blanchet a été soulevé à la commission Charbonneau quand Michel Arsenault, ancien président de la FTQ, a parlé d'un « deal» avec Claude Blanchet.

Une transaction qui lui a permis de vendre à trois fois le prix initial les actions de sa jeune société immobilière au Fonds de solidarité de la FTQ est au coeur de la controverse.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer