Seize candidatures pour les élections d'Outremont et Viau

Le Directeur général des élections a notamment confirmé... (Photo Martin Chamberland, Archives La Presse)

Agrandir

Le Directeur général des élections a notamment confirmé que le Parti québécois et la Coalition avenir Québec laisseront le champ libre au chef libéral Philippe Couillard dans Outremont.

Photo Martin Chamberland, Archives La Presse

La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Seize candidatures ont été entérinées dans les circonscriptions montréalaises d'Outremont et de Viau, dans le cadre des deux scrutins complémentaires prévus le 9 décembre.

Dans un communiqué transmis en fin d'après-midi, samedi, le Directeur général des élections (DGE) confirme tout d'abord que le Parti québécois (PQ) et la Coalition avenir Québec (CAQ) laisseront le champ libre au chef libéral Philippe Couillard dans Outremont. L'ex-ministre de la Santé tentera d'occuper la place laissée vacante par l'ancien ministre des Finances libéral Raymond Bachand, qui l'a représentée à l'Assemblée nationale de 2005 à 2012.

Pour d'autres formations politiques, cependant, pas question d'abandonner la lutte sans livrer bataille dans ce château fort libéral. Québec solidaire et Option nationale présentent ainsi respectivement les candidates Édith Laperle et Julie Surprenant, tandis que d'autres formations, y compris le Parti vert du Québec, le Parti conservateur du Québec et le Parti nul, fourbissent eux aussi leurs armes politiques. Au total, sept candidats tenteront d'obtenir l'appui des électeurs.

Du côté de Viau, une autre forteresse libérale, celle-là située dans l'est de la ville, rien n'a été consenti au candidat libéral, David Heurtel, qui a démissionné de son poste de président-directeur général de la Régie des installations olympiques pour rejoindre les troupes de Philippe Couillard. Le PQ et la CAQ disposent donc eux aussi de candidats, soit Tania Longpré sous les couleurs péquistes, et Jamilla Leboeuf pour la formation dirigée par François Legault.

Neuf candidats au total, y compris le militant souverainiste Patrick Bourgeois - pour Option nationale - lutteront donc dans Viau pour tâcher de convaincre la population.

Depuis 2007, Viau était représentée par le député libéral Emmanuel Dubourg, qui a quitté son poste plus tôt cette année pour offrir ses services au grand frère fédéral, afin de conserver la circonscription de Bourassa, anciennement occupée par l'ex-député libéral Denis Coderre, qui préside aujourd'hui aux destinées de Montréal.

Le destin de M. Dubourg se jouera d'ailleurs lundi, lors de l'élection complémentaire dans Bourassa, une circonscription qui englobe majoritairement l'arrondissement multiethnique de Montréal-Nord.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer