Le Canada est à la recherche d'un système antimissile

Le système de défense aérien protégerait les appareils... (Photo archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Le système de défense aérien protégerait les appareils VIP, dont celui de Stephen Harper, de la menace des missiles sol-air.

Photo archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Murray Brewster
La Presse Canadienne
OTTAWA

L'armée canadienne est à la recherche d'un système de défense aérien pour protéger ses appareils VIP, dont celui utilisé par le premier ministre Stephen Harper, de la menace des missiles sol-air.

Et l'un des principaux fournisseurs de la défense d'Israël, Elbit Systems, a travaillé en coulisses depuis des mois pour prendre part au projet anticipé. La destruction du vol MH-17 de Malaysia Airlines dans le ciel ukrainien pourrait avoir augmenté le sentiment d'urgence des responsables de la défense.

Le programme vise à livrer un système qui «vaincra les missiles modernes infrarouge portatifs», indique le guide d'acquisition de l'armée.

Le système serait installé sur les Challenger C-144 restants, de même que sur la flotte existante de Polaris C-150, qui inclut le Airbus du premier ministre.

L'échéance pour l'achat d'un tel système avait été établi initialement à 2020 ou pour les années subséquentes, mais une source gouvernementale a indiqué que des responsables s'y attardaient plus attentivement à la lumière de la tragédie en Ukraine et de l'interdiction de vols la semaine dernière sur Tel Aviv à la suite de tirs de roquettes du Hamas ayant frappé près de l'aéroport international Ben Gourion.

Trois transporteurs commerciaux israéliens - El Al Israël, Arkia et Israir - installent tous un système Elbit, connu sous le nom de C-Music. Les armées de l'air du Brésil et de l'Italie ont effectué des commandes.

Récemment, un haut responsable d'Elbit - discutant seulement d'informations générales en raison de la sensibilité des échanges - a affirmé que la compagnie oeuvrait par l'entremise des nouveaux canaux de coopération en défense avec le Canada et espérait vendre la technologie avancée aux forces armées canadiennes.

Le système fixé à l'appareil détecte les missiles à proximité avec une caméra thermique. Lorsque le missile est suffisamment prêt, le système lance un laser qui dévie le missile de sa trajectoire et fait en sorte de le faire exploser à une distance sécuritaire.

Le missile ayant abattu l'avion malaisien dans le ciel ukrainien serait un système sophistiqué guidé par radar et monté sur un blindé.

Le C-Music ne serait pas efficace contre le genre de menace posée par ce système Buk, qui aurait été fourni aux rebelles par la Russie.

Les experts de la défense sonnent toutefois l'alarme depuis plusieurs années quant à la prolifération d'armes à l'épaule, dont certaines ont été pillées dans l'arsenal du dictateur libyen Mouammar Kadhafi durant les soulèvements du Printemps arabe.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer