Source ID:; App Source:

Élections partielles: les libéraux prennent du galon

Justin trudeau a passé la soirée dans Trinity-Spadina... (Photo Aaron Vincent Elkaim, PC)

Agrandir

Justin trudeau a passé la soirée dans Trinity-Spadina avec son candidat victorieux Adam Vaughan.

Photo Aaron Vincent Elkaim, PC

(OTTAWA) Les libéraux de Justin Trudeau ont repris Trinity-Spadina au NPD et réalisé des progrès dans les trois autres circonscriptions où se tenaient des élections partielles à travers le pays hier.

Il s'agit d'une victoire de taille pour les troupes libérales, et d'une défaite amère pour le NPD. Trinity-Spadina, en plein coeur du centre-ville de Toronto, est considérée comme une circonscription baromètre en politique fédérale. Elle était représentée par la veuve de Jack Layton, Olivia Chow, jusqu'à ce qu'elle se retire pour briguer la mairie de la capitale ontarienne.

Le Parti libéral du Canada (PLC) a également maintenu son emprise sur Scarborough-Agincourt, au nord-est de Toronto, par une majorité importante. Les conservateurs y avaient mené une offensive de publicités négatives contre Justin Trudeau au cours des dernières semaines, notamment sur sa volonté de légaliser la vente de la marijuana.

Le Parti conservateur, quant à lui, a facilement conservé les circonscriptions albertaines de Macleod, au sud de Calgary, et de Fort McMurray-Athabasca, dans le coeur des sables bitumineux, au nord de la province.

Le PLC a néanmoins considérablement réduit l'écart dans ces deux forteresses conservatrices. Dans Fort McMurray-Athabasca, il est passé d'environ 60 % aux dernières élections à 36 % hier. Dans Macleod, l'appui aux troupes de Justin Trudeau a aussi fait un bond important, allant de moins de 4 % en 2011 à 17 % hier.

Justin Trudeau, qui passait la soirée dans Trinity-Spadina, s'est réjoui des résultats tard en soirée. « Le Parti libéral travaille avec acharnement pour bâtir un plan et une équipe solides afin d'instaurer le changement que souhaite la population canadienne. Les résultats de ces élections partielles prouvent que les Canadiennes et les Canadiens entendent notre message et qu'ils y adhèrent », peut-on lire dans un communiqué.

« Le Parti libéral est la seule alternative progressiste à Stephen Harper. »

Le NPD n'avait pas réagi au moment d'écrire ces lignes.

DEUXIÈME DÉFAITE DU NPD

C'est la deuxième fois que les néo-démocrates de Thomas Mulcair subissent un tel revers dans le cadre d'élections partielles depuis l'arrivée de Justin Trudeau à la tête du PLC il y a un peu plus d'un an.

En novembre 2013, ils avaient échoué dans leur tentative de ravir Bourassa, l'ancienne circonscription de Denis Coderre dans le nord de Montréal, et Toronto-Centre, laissée vacante par Bob Rae, malgré des résultats serrés au terme d'efforts soutenus.

Les libéraux avaient aussi réussi à réduire considérablement l'écart dans Brandon-Souris, un bastion conservateur du Manitoba. Il était passé de près de 40 % à environ 1 % (moins de 400 voix).

QUATRE NOUVEAUX VISAGES

Quatre nouveaux députés siégeront à la Chambre des communes lors de la reprise des travaux parlementaires à l'automne.

Le vainqueur dans Trinity-Spadina, Adam Vaughan, est un conseiller municipal bien connu. Il a défait Joe Cressy, un proche de la famille Layton qui a été épaulé durant sa campagne par le fils de Jack Layton, Mike, un conseiller municipal de Toronto.

Depuis 25 ans, chaque fois que les libéraux ont remporté Trinity-Spadina dans le cadre d'élections générales, ils ont formé le gouvernement. La circonscription est aussi passée aux mains des libéraux de la première ministre Kathleen Wynne lors des élections provinciales, il y a quelques semaines.

Le candidat conservateur facilement élu dans Macleod, John Barlow, est l'éditeur d'un journal local qui était l'adversaire de la chef du parti Wildrose, Danielle Smith, lors des dernières élections albertaines.

La seconde majorité la plus importante parmi les quatre élections d'hier est celle du libéral Arnold Chan dans Scarborough-Agincourt, avec environ 60 %. La circonscription a été laissée vacante par le volubile député Jim Karygiannis, qui a choisi de briguer un siège de conseiller municipal. M. Karygiannis, un libéral un peu plus à droite du spectre politique, représentait la circonscription depuis 25 ans.

Dans Fort McMurray-Athabasca, le libéral Kyle Harrietha a réduit l'écart avec les conservateurs, aidé par son chef qui s'est rendu sur place à trois reprises pour lui prêter main-forte. C'est finalement le conservateur David Yurdiga qui l'a emporté avec 47 % des votes. Les libéraux fédéraux sont réduits à des performances faméliques en Alberta depuis les années du Programme énergétique national du gouvernement de Trudeau père en 1980.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Trudeau aux commandes

    Vincent Marissal

    Trudeau aux commandes

    Résumons simplement l'enjeu des deux élections partielles tenues hier à Toronto : à un peu plus de 15 mois des prochaines élections générales, les... »

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer