La candidate au leadership du Parti libéral du Canada, Martha Hall Findlay, a offert ses excuses à Justin Trudeau pour avoir laissé sous-entendre qu'il était un riche élitiste n'ayant rien en commun avec la classe moyenne.

Publié le 17 févr. 2013
LA PRESSE CANADIENNE

Elle s'est attaquée au présumé favori au cours d'un débat des candidats, samedi, en lui demandant s'il avait une réelle compréhension des problèmes auxquels sont confrontés les Canadiens de la classe moyenne.

M. Trudeau a répondu que son passé n'avait aucun rapport, et que tout ce qui comptait était son engagement envers la population.

Mme Hall Findlay a été huée par quelques spectateurs durant le débat et a fortement été critiquée sur les réseaux sociaux.

Elle a indiqué qu'elle tentait de savoir en quoi le passé de M. Trudeau le qualifiait pour occuper le poste de chef du parti.

Après le débat, Mme Hall Findlay a affirmé que ses commentaires n'étaient pas personnels et elle est allée plus loin dimanche, en publiant ses excuses sur son site Internet.

«Certaines personnes croient que je suis allée trop loin dans le débat à la chefferie», peut-on lire dans la déclaration de Mme Hall Findlay. «À Justin, à sa famille et à ceux que j'ai offensés, je m'excuse.»

La déclaration fait ensuite état des réalisations de la candidate et de certaines de ses prises de position publiques.

L'équipe de M. Trudeau n'a pas encore réagi aux excuses de Mme Hall Findlay.