Ce sera une conférence téléphonique monstre. Les libéraux choisiront samedi à quel moment se tiendra leur prochaine course au leadership. Et ils le feront par conférence téléphonique.

LA PRESSE CANADIENNE



Le congrès, qui réunira virtuellement plus de 2000 délégués, se déroule de cette manière pour éviter les coûts que le parti, assommé aux élections de mai, ne peut pas défrayer.

Les délégués utiliseront donc leur téléphone pour voter sur les amendements aux statuts du parti - amendements nécessaires pour repousser la date du choix d'un nouveau chef.

Pour l'instant, c'est le député torontois Bob Rae qui assume par intérim la direction du parti. Le choix d'un chef permanent se fera l'an prochain ou peut-être même en 2013.