Le nuage de poussière volcanique qui flotte au dessus de l'Europe a des répercussions jusque sur la colline parlementaire, à Ottawa, remettant en question la participation des leaders politiques canadiens aux funérailles du président polonais.

Malorie Beauchemin LA PRESSE

Selon le plan initial, le premier ministre Stephen Harper, et les chefs des trois partis de l'opposition, Michael Ignatieff, Gilles Duceppe et Jack Layton, doivent s'envoler samedi matin en direction de la Pologne -à bord du même avion-, pour assister à la cérémonie qui se tiendra dimanche à Cracovie, en l'honneur du président Lech Kaczynski et de son épouse Maria.

L'avion du président polonais s'est écrasé samedi dernier, à Smolensk, en Russie, avec à son bord 96 personnes, dont les plus haut dirigeants militaires et politiques du pays, tous morts dans l'accident. Ils se rendaient tous commémorer le 70e anniversaire du massacre de Katyn.

En milieu de journée vendredi, le voyage des leaders canadiens était toujours prévu, mais le départ avait été devancé pour permettre de prendre une route aérienne alternative.

Au bureau du premier ministre, on affirmait «continuer à suivre la situation de près», alors qu'en fin de journée, en Pologne, l'aéroport de Cracovie était toujours fermé, en raison du nuage de poussière volcanique.

«Ça se peut bien que ce soit annulé», a estimé en entrevue téléphonique le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, qui était de passage à Vancouver, vendredi.

«Si c'est annulé, je vais me diriger plutôt vers Montréal, parce que c'est les funérailles de Michel Chartrand, entre autres, le lendemain, a-t-il ajouté. Ce qui est sûr, c'est que je vais à des funérailles.»

 

Lawrence Cannon reporte son voyage

Toujours en raison du nuage de cendres volcaniques qui perturbe l'Europe, le ministre des Affaires étrangères Lawrence Cannon a décidé de reporter le voyage qui devait le mener en Russie, en Croatie et en Finlande la semaine prochaine. De lundi à mercredi, M. Cannon devait se rendre dans ces trois pays pour discuter de questions de sécurité internationale entre autres. Il est par contre possible que M. Cannon participe à la rencontre ministérielle de l'OTAN qui doit se tenir jeudi et vendredi à Tallin, la capitale de l'Estonie.

-Avec PC.