(Québec) L’Assemblée nationale demande de façon unanime à Ottawa « de ne pas appliquer la Loi sur les mesures d’urgence sur le territoire québécois ».

Publié le 15 février
Tommy Chouinard
Tommy Chouinard La Presse

Les députés de tous les partis ont appuyé une motion en ce sens déposée par le chef parlementaire de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, mardi.

Si l’Assemblée nationale s’inquiète « des perturbations actuelles en Ontario et autour de certains postes frontaliers fédéraux », elle soutient qu’« aucune situation d’urgence ne justifie actuellement l’utilisation de mesures législatives spéciales ».

Toujours selon le texte de la motion, « l’Assemblée nationale réitère l’importance d’une collaboration étroite entre le gouvernement fédéral et le gouvernement du Québec, notamment pour assurer la quiétude et la sécurité des citoyens de l’Outaouais qui subissent les contrecoups des manifestations en cours à Ottawa et qui pourraient faire les frais de toute dégradation de la situation ».