(Québec) L’opposition officielle met en garde le gouvernement contre la concentration de la presse, si Québecor rachète le Groupe Capitales Médias (GCM).

Patrice Bergeron
La Presse canadienne

Le Parti libéral (PLQ) réagissait ainsi jeudi à la nouvelle selon laquelle le conglomérat de Pierre Karl Péladeau serait intéressé à racheter le groupe de journaux régionaux en difficulté.

GCM, qui possède le journal Le Soleil de Québec, ainsi que des quotidiens comme Le Nouvelliste et La Tribune, est à court de liquidités et le gouvernement Legault a évoqué une aide financière possible mercredi.

TVA a rapporté en soirée mercredi que Québecor est intéressé par GCM. Le nom de Cogeco a aussi été évoqué, mais le groupe de stations de radio affirme n’avoir eu « aucune discussion » avec GCM.

« On ne sait pas d’où ça vient » (cette information), a commenté jeudi la porte-parole de Cogeco, Nancy Bouffard. Elle ne pouvait confirmer toutefois si des responsables de GCM avaient pris contact avec Cogeco.

Dans une mêlée de presse en matinée jeudi au parlement, la députée libérale d’Acadie, Christine St-Pierre, a dit craindre une concentration de la presse et a insisté sur une diversité des voix en démocratie.

PHOTO JACQUES BOISSINOT, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

La députée libérale d’Acadie, Christine St-Pierre

Sa collègue, la députée libérale de Verdun, Isabelle Melançon, a renchéri. Il faut que tous les citoyens du Québec, dans chacune des régions, puissent avoir accès à plusieurs sources d’information différentes pour pouvoir se faire une idée, a-t-elle fait valoir.

« Une société informée est une société libre qui demeure démocratique », a-t-elle dit en entrevue téléphonique.

Mme Melançon a déploré l’immobilisme du gouvernement Legault, qui connaît la situation difficile de GCM depuis avril et qui a mis sur pied un comité interministériel, mais qui n’a toujours pas posé de gestes.

Il faut venir en aide rapidement à la presse régionale parce la disparition des quotidiens entraînera des contrecoups et il serait beaucoup plus difficile de relancer des journaux que de sauver les titres actuels, a-t-elle soutenu.

Rappelons que le Groupe Capitales Médias est un abonné de l’agence La Presse canadienne. L’entreprise possède notamment Le SoleilLe Droit d’Ottawa-Gatineau, Le Nouvelliste de Trois-Rivières, La Tribune de Sherbrooke, La Voix de l’Est de Granby, Le Quotidien et Le Progrès week-end à Saguenay.