(Charlottetown) Les élus de l’Île-du-Prince-Édouard ont voté à l’unanimité pour faire adopter une motion demandant au gouvernement fédéral de changer le nom du pont de la Confédération, afin qu’il devienne la traversée Epekwitk.

Publié le 29 avril
La Presse Canadienne

En langue mi’kmaq, Epekwitk signifie « ce qui se couche sur l’eau ». Il est également le mot qu’utilise le peuple mi’kmaq pour décrire l’Île.

Plusieurs députés se sont levés en chambre pour exprimer leur opinion favorable à ce changement. Ils estiment que ce nouveau nom serait une preuve que la province souhaite se réconcilier avec les Premières Nations.

C’est le premier ministre de la province, Dennis King, qui a déposé cette motion.

La construction du pont de 12,9 kilomètres, qui relie l’Île-du-Prince-Édouard au Nouveau-Brunswick, s’est achevée en 1997.

Le peuple mi’kmaq vit sur l’Île depuis 12 000 ans.