Des températures plus favorables ont permis aux pompiers de faire des progrès contre l’incendie de forêt de White Rock Lake à l’intérieur de la Colombie-Britannique.

La Presse Canadienne

Bien que les conditions se soient améliorées au cours des deux derniers jours, les pompiers en ont toujours plein les bras, affirme le Centre des opérations d’urgence du centre de l’Okanagan.

Des températures plus fraîches, des vents plus calmes et de faibles précipitations de pluie ont permis aux autorités de déclasser plusieurs ordres d’évacuation à travers la province, mais l’agence évoque que les conditions restent « très sèches » près de Kelowna.

Même si les résidents veulent rentrer chez eux, le service des pompiers de North Westside Fire Rescue leur demande d’attendre que les conditions soient plus certaines.

Le BC Wildfire Service indique qu’environ 250 incendies font toujours rage dans la province. Le ministère des Forêts mentionne que près de 8600 kilomètres carrés ont été brûlés par des incendies de forêt depuis le début de la saison des incendies, et que plus de 3600 pompiers sont au front dans toute la province.

L’ordre d’évacuation pour plus de 1300 propriétés ainsi que l’alerte pour 850 autres restent en place pour celles touchées par l’incendie de White Rock Lake.

« Nous comprenons le stress lié à l’incertitude qu’occasionne cet incendie et fournirons des informations plus détaillées dès qu’elles seront disponibles pour les 1300 propriétés évacuées », a déclaré le directeur du Centre des opérations d’urgence du centre de l’Okanagan, Doug Gilchrist, dans un communiqué.

L’incendie de forêt de Mount Law, également à l’intérieur de la province, continue de brûler de manière incontrôlable et les responsables affirment que les équipages poursuivront leurs efforts de suppression.