(Halifax) Le chef de la police régionale de Halifax a indiqué jeudi que des accusations seraient portées contre trois de ses agents soupçonnés d’avoir commis des crimes au cours du dernier mois.

La Presse canadienne

Dan Kinsella a exprimé sa déception, lors d’une conférence de presse, et affirmé que les trois incidents ne devraient pas occulter le bon travail accompli chaque jour par ses agents.

M. Kinsella, qui est devenu chef en juillet, a affirmé qu’il souhaitait assurer le public et les membres des forces policières que «les gens seront tenus responsables de leurs actes».

Dans le plus récent des incidents, survenu lundi, un officier en congé a été arrêté à Eastern Passage, en Nouvelle-Écosse, dans le cadre d’une plainte pour menaces impliquant un homme et une femme qui, selon la Gendarmerie royale du Canada, se connaissaient.

Un autre policier a été arrêté le 18 septembre pour être entré illégitimement dans un domicile et avoir agressé sexuellement son propriétaire, tandis que le troisième a été arrêté le 13 septembre en lien avec un vol dans une entreprise.

L’organisme de surveillance de la police néo-écossaise se charge maintenant des trois enquêtes.

M. Kinsella a souligné que deux des trois membres avaient été suspendus avec solde et ajouté qu’il espérait que le troisième officier soit bientôt suspendu lui aussi.