(Whitehorse) Dennis Fentie, qui a été premier ministre du Yukon pendant neuf ans, est décédé à la suite d’un cancer vendredi à l’âge de 68 ans.

La Presse canadienne

M. Fentie a été le septième premier ministre du territoire de 2002 à 2011.

C’est le Parti du Yukon, qui a confirmé sa mort dans un communiqué.

En 1996, il a été élu député néo-démocrate à l’Assemblée législative, dans la circonscription de Watson Lake.

En mai 2002, il a rejoint le Parti du Yukon, puis il a remporté la présidence du parti pour ensuite gagner les élections provinciales contre les libéraux.

Dennis Fentie, qui était également ministre des Finances du territoire, a remporté un second mandat en 2006 et il a démissionné de son poste de leader en 2011.

Le chef du Parti du Yukon, Stacey Hassard, a déclaré dans un communiqué que Dennis Fentie avait aidé à transférer plus de pouvoirs du gouvernement fédéral au territoire et avait mis l’économie au centre de ses préoccupations.

Par voie de communiquer, le premier ministre Justin Trudeau a transmis ses condoléances à l’épouse de M. Fentie, à sa famille et ses amis ainsi qu’aux gens du Yukon.

« Durant ses deux mandats, M. Fentie a tenté de renforcer l’économie du territoire et de revitaliser l’industrie minière. Il a également créé des partenariats avec les peuples autochtones et a encouragé les gouvernements à travailler ensemble pour développer l’économie et améliorer les soins de santé » peut-on lire dans le communiqué diffusé par le cabinet du premier ministre du Canada.