Source ID:eba2555d493e3fb3b6191bbba35a737f; App Source:StoryBuilder

Tornade en banlieue d'Ottawa: des résidants n'ont pas été avertis

Depuis avril 2018, les réseaux sans fil doivent transmettre... (PHOTO JUSTIN TANG, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Depuis avril 2018, les réseaux sans fil doivent transmettre des messages d'alerte d'urgence pour avertir les personnes de conditions météorologiques extrêmes ou de la disparition d'enfants.

PHOTO JUSTIN TANG, LA PRESSE CANADIENNE

MIA RABSON
La Presse Canadienne
Ottawa

Environnement Canada est en train de réviser son système d'alerte public alors que les habitants d'une banlieue d'Ottawa frappée par une tornade dimanche ont signalé ne jamais été avoir avertis de l'arrivée prochaine de la tempête.

La tornade de catégorie EF1, avec des vents allants jusqu'à 178 kilomètres à l'heure, aurait légèrement blessé une personne et endommagé plusieurs toits, en plus de déraciner des arbres. Bien qu'Environnement Canada ait diffusé des avertissements de tornade dans plusieurs régions de l'ouest du Québec et de l'est de l'Ontario, il n'y a pas eu de signalement pour le secteur d'Ottawa.

Une porte-parole du ministère a indiqué que la température ne suggérait pas la formation d'une tornade : il faisait chaud, mais pas trop, et ce n'était pas venteux. C'est seulement lorsqu'un entonnoir a été aperçu près de l'aéroport de Gatineau que le risque de tornade est devenu réel.

Quand l'avertissement a été communiqué par l'entremise du système En alerte, la tornade avait déjà touché terre de l'autre côté de la rivière, à Orléans, une banlieue à l'est d'Ottawa.

Plusieurs résidants ont écrit sur Twitter et Facebook qu'ils n'avaient jamais reçu le message d'alerte, ou qu'ils l'avaient lu trop tard.

Dans l'une des vidéos de la tempête diffusée sur Twitter, l'alerte sur le téléphone cellulaire peut être entendue au moment même où la tornade déferle.

« C'était un peu tard et un peu trop vers l'est, mais vous savez quoi, c'est mieux que ce que nous avions avant, a confié Marc Messier, un résidant d'Orléans. Ça aurait été peut-être mieux si nous l'avions eue à l'heure. »

Le fils de M. Messier l'a appelé peu avant 18 h, dimanche, pour lui dire qu'une tornade était passée sur sa rue. M. Messier se rendait à la maison et a arrêté de conduire au lieu de filer vers la tempête. Il dit avoir reçu l'alerte après avoir fini de filmer une vidéo de la tornade, et l'avertissement concernait le secteur de Prescott-Russell, au sud-est de la ville.

Depuis avril 2018, les réseaux sans fil doivent transmettre des messages d'alerte d'urgence pour avertir les personnes de conditions météorologiques extrêmes ou de la disparition d'enfants. Les Alertes Amber pour enfants disparus ont été critiquées pour avoir réveillé des gens au milieu de la nuit.

Certains résidents d'Ottawa ont déclaré sur Twitter qu'ils étaient perplexes d'avoir reçu des signalements concernant des enfants disparus à des centaines de kilomètres, mais de ne pas avoir été avertis d'une tornade qui passait juste à côté de chez eux.

Tim Warmington, un porte-parole du ministère de la Sécurité publique - qui est responsable du système En alerte - a rappelé lundi que les Canadiens ne recevront pas les messages si leur téléphone est fermé et s'il est en mode silencieux ou en mode avion. Ils ne seraient pas non plus contactés s'ils résident à l'extérieur du secteur concerné ou s'ils ne sont pas connectés avec les réseaux LTE.

M. Warmington a redirigé les demandes d'entrevues au ministère de l'Environnement.

La porte-parole Samantha Bayard a assuré que le ministère réexaminera le fil des événements avec ses partenaires pour « évaluer la performance de l'alerte ».




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer