Les incendies de forêt font rage en Alberta et 42 pompiers forestiers québécois seront envoyés jeudi dans la province de l’Ouest canadien afin de prêter main-forte à leurs confrères.

Janie Gosselin Janie Gosselin
La Presse

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) a envoyé environ 160 pompiers en Alberta depuis le début de la saison des incendies de forêt, pour des cycles de travail de 14 jours consécutifs, à la demande de la province.

« Ces échanges sont très importants dans notre système de protection contre les incendies, souligne le porte-parole de la SOPFEU Stéphane Caron. Cette année, c’est nous qui envoyons des effectifs. L’an dernier, nous avons eu beaucoup d’aide des autres provinces et d’États américains. »

Ces ententes interprovinciales ou entre différents pays permettent aux services d’incendie de faire face aux pires scénarios sans avoir à garder chacun un grand nombre de pompiers en réserve, note M. Caron.

Les prévisions de la SOPFEU permettent aussi de prévoir le nombre de pompiers qu’elle peut envoyer sans mettre en péril ses opérations au Québec.

En date de mercredi matin, l’Alberta comptait 56 incendies de forêt actifs, dont 10 étaient classés « hors de contrôle ». Depuis le début de la saison, quelque 854  000 hectares ont été brûlés, selon les chiffres officiels de la province.