Source ID:; App Source:

Gentilly 2: Énergie atomique du Canada poursuit Hydro

La centrale Gentilly-2.... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

La centrale Gentilly-2.

Photo: Émilie O'Connor

La société d'État fédérale Énergie atomique du Canada limitée (EACL) vient d'intenter une nouvelle poursuite de 14 millions contre Hydro-Québec pour des dettes impayées liées à la centrale nucléaire Gentilly-2.

EACL poursuivait déjà Hydro depuis octobre pour obtenir notamment le remboursement d'une garantie de performance que la société d'État québécoise aurait encaissée « injustement et illégalement », selon elle, en prétextant une mauvaise performance d'EACL.

La nouvelle poursuite, entièrement rédigée en anglais, fait référence à des travaux d'entretien et de changement de pièces qu'EACL avait réalisés à la centrale Gentilly-2, propriété d'Hydro-Québec jusqu'à sa fermeture, à la fin de l'année 2012.

Hydro avait demandé à EACL de s'occuper de ces travaux pour prolonger la durée de vie du réacteur nucléaire CANDU. EACL affirme qu'Hydro a omis d'acquitter certaines factures.

Par ailleurs, plusieurs factures pour des travaux plus récents n'auraient toujours pas été envoyées. Hydro-Québec aurait toutefois indiqué préventivement à la société d'État fédérale, le 10 avril dernier, qu'elle n'a aucune intention de payer toute nouvelle facture qui pourrait lui être envoyée à ce sujet.

Hydro-Québec a refusé de commenter le dossier puisqu'il est devant les tribunaux. Énergie atomique du Canada n'a pas rappelé La Presse.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer