Les côtelettes de porc que vous achetez chez Costco proviennent-elles du Québec? Il est impossible de le savoir pour le moment. Les entrepôts Costco, qui comptent 20 magasins à grande surface dans la province, admettent qu'ils vendent du porc produit aux États-Unis. Mais ils refusent de dire s'ils offrent aussi du porc québécois.

Marie Allard LA PRESSE

«Je peux vous confirmer qu'on vend du porc américain dans nos Costco au Canada, a dit à La Presse Ron Damiani, vice-président de Costco Canada. Mais vous comprendrez que pour des raisons de compétition, je ne peux pas faire de commentaires sur où on achète, de qui on achète, tout ce genre de détails-là.» Est-ce que Costco vend du porc québécois ou canadien? «Je ne peux pas vous dire ça», a répondu M. Damiani.

Les partisans de l'achat local sont mieux servis dans les supermarchés IGA. «Plus de 90% de nos achats de porc sont faits au Québec», a précisé Anne-Hélène Lavoie, conseillère en communications de Sobeys au Québec. La chaîne d'épicerie Metro vend également «en majorité» du porc québécois, confirme Marie-Claude Bacon, porte-parole de l'entreprise.

Par contre, quand une coupe est en promotion - par exemple, un filet de porc -, la demande est si forte qu'il faut la combler avec du cochon américain, car les fournisseurs locaux n'arrivent pas à suffire à la demande. «Quand un produit est annoncé en première page de la circulaire, on est obligés de répondre à la demande», a fait valoir Mme Lavoie pour expliquer que du porc étranger peut se retrouver dans les rayons dans certaines circonstances.

Beaucoup d'importations

«Il y a beaucoup de porc importé dans les épiceries, c'est clair, a déploré David Boissonneault, président de la Fédération des producteurs de porc du Québec. Il y a de l'ouverture pour offrir du porc du Québec, mais ce n'est pas constant. Le produit n'est pas valorisé à sa juste valeur chez nous, même s'il est importé dans 125 pays dans le monde en raison de sa qualité.»

Il n'y a pas que les magasins grande surface du Québec qui s'approvisionnent en porc venant de l'étranger. Rappelons que les restaurants McDonald's du Canada achètent tous leurs produits du porc aux États-Unis. Tim Hortons se procure également du porc américain, en plus du porc canadien.

Défis de taille

Les temps sont durs pour les producteurs de porc québécois. Ils sont critiqués par les défenseurs du bien-être des animaux, en plus de subir une nouvelle baisse des prix depuis huit semaines. «On a une montagne de défis à relever, on en vient étourdis, a dit M. Boissonneault. Les troupes sont assez découragées.»