Si on pouvait voter pour le prochain capitaine du CH, le taux de participation serait plus grand qu'aux élections fédérales.

Publié le 13 sept. 2015
Stéphane Laporte, Collaboration spéciale LA PRESSE