L'ex-notaire Gilles St-Pierre, âgé de 72 ans, a été reconnu coupable par un jury de gangstérisme, de fraude et de vol, hier après-midi, au palais de justice de Montréal. St-Pierre avait été arrêté en 2008 en compagnie de plusieurs personnes dans le cadre d'une enquête de la Sûreté du Québec baptisée Dorade, qui visait un réseau d'individus qui ont fraudé le fisc pour des millions de dollars grâce à un système de fausse facturation dans le milieu de la construction.

Daniel Renaud LA PRESSE

St-Pierre aurait facilité la tâche des suspects, dont le chef du réseau Ronald Chicoine, en faisant transiter des millions de dollars dans son compte en fidéicommis.

La semaine dernière, St-Pierre a été acquitté de chefs de complot et d'usage de faux documents. Il reviendra en cour le 3 avril.

Gilles St-Pierre a déjà été avocat, mais il a été radié du Barreau après avoir été reconnu coupable de fraude.

Au milieu des années 90, son nom a réapparu dans le scandale du Marché central, dans lequel les soeurs du Bon Pasteur ont perdu des millions de dollars.

Il est ensuite devenu notaire, mais est radié provisoirement depuis janvier 2009.

Sa cause est toujours pendante devant la Chambre.