Après l'effondrement de trois toits de plus sous le poids de la neige dans les Laurentides, les autorités provinciales appellent les propriétaires d'immeubles à la plus grande vigilance. Vers 5 h 30, lundi matin, le toit d'un bâtiment industriel s'est effondré partiellement dans la région de Mirabel, à Saint-Janvier. Personne n'a été blessé.

SARA CHAMPAGNE LA PRESSE

Il s'agissait d'un bâtiment de l'entreprise d'entretien d'asphalte, le Groupe Villeneuve, situé rue J.-A.-Bombardier, près du boulevard Michèle-Bohec. Plus tôt ce week-end, dans la soirée de dimanche, le toit d'une entreprise d'excavation dans le secteur de Saint-Lin-des-Laurentides s'est aussi partiellement écroulé sous le poids de la neige. Là non plus, personne n'a été blessé.

Puis, samedi soir, le toit d'un bâtiment de deux étages de Saint-Jérôme s'est également effondré sur le boulevard La Salette. Les occupants du bâtiment avec un commerce au rez-de-chaussée, la boucherie Des Chênes, et ceux de sept logements à l'étage sont parvenus à évacuer avant l'arrivée des pompiers. Tout comme pour les deux autres bâtiments, personne n'a été blessé. La Croix-Rouge a pris en charge des sinistrés pour les héberger temporairement.

VIGILANCE

La ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, responsable de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ), Andrée Laforest, a diffusé un communiqué lundi après-midi incitant la population à la prudence. Avec le cocktail météo des dernières semaines, la neige, la pluie et le verglas se sont entremêlés, provoquant une augmentation de la densité de la neige qui devient ainsi plus lourde.

« On ne redira jamais assez que le propriétaire est responsable de la sécurité des personnes qui habitent ou fréquentent son bâtiment. Il est donc essentiel qu'il demeure attentif aux signes précurseurs afin de prévenir un affaissement de la toiture. » - Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, dans un communiqué

« Prendre les mesures appropriées pour prévenir l'accumulation de neige ou de glace est le meilleur moyen d'éviter de faire face aux conséquences d'un effondrement de toit ou de balcon », a affirmé la ministre Laforest.

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a aussi rappelé l'importance de planifier les travaux de déneigement à effectuer pour éviter les accidents. « Les employeurs, les propriétaires et les gestionnaires d'édifices de même que les travailleurs doivent s'assurer que les méthodes de travail sont sécuritaires », a écrit l'organisme dans un communiqué.

200 TRAVAILLEURS

Dans le secteur de Mirabel, plusieurs propriétaires commerciaux n'ont pas attendu le message pour agir. L'entreprise Toitures Hogue, de Blainville, a une équipe de 200 travailleurs à pied d'oeuvre depuis quelques jours. Le propriétaire, Jocelyn Hogue, explique que pour l'un de ses clients, l'entreprise Bombardier, à Mirabel, une trentaine de personnes sont à l'oeuvre à temps plein.

« On en a pour la semaine, et même plus, explique-t-il. J'aurais besoin de davantage de personnel, mais j'ai refusé des sous-traitants à cause des assurances. »

« Si j'avais un conseil à donner, c'est de ne pas faire faire le travail par n'importe qui. Il est facile d'endommager une toiture ou de se blesser. » - Jocelyn Hogue, propriétaire de Toitures Hogue, à propos du déneigement des toits

ÉCOLE FERMÉE

Dans la région de Québec, l'école primaire Jules-Émond, de Val-Bélair, a fermé de façon préventive, lundi matin, pour déneiger la toiture. À Montréal, les commissions scolaires ont demandé aux directions d'école de vérifier l'état des toitures. Un aréna de Québec a dû aussi être évacué de manière préventive, samedi, en raison de la chute d'une plaque de neige durcie.

La Mauricie a également été touchée en fin de semaine quand le toit d'une entreprise de pièces de Trois-Rivières s'est effondré.

***

DES SIGNES À SURVEILLER

- Fissures sur les murs intérieurs

- Portes intérieures qui se coincent ou se frottent

- Craquements inhabituels qui se font entendre

- Plafond qui se déforme

Source : Régie du bâtiment du Québec