La Croix-Rouge a ouvert un refuge destiné aux Montréalais qui manquent toujours d'électricité à la suite de l'incendie d'équipement d'Hydro-Québec dans le quartier Petite-Patrie.

Mis à jour le 18 janv. 2019
PHILIPPE TEISCEIRA-LESSARD LA PRESSE

Ce problème avait entraîné un arrêt de service de plus de quatre heures sur la ligne bleue du métro, hier après-midi.

Si le métro a repris son fonctionnement normal à temps pour le retour à la maison, des centaines de personnes sont toujours sans électricité.

Hier soir, « l'arrondissement de Saint-Michel-Villeray-Parc-Extension a décidé de mettre sur pied un centre d'accueil », a indiqué Stéphanie Picard, porte-parole de la Croix-Rouge. L'organisation à but non lucratif est venue en renfort au cours des heures suivantes.

Comble de malchance, la génératrice qui alimentait une résidence pour personnes âgées sans électricité sur l'avenue Papineau est à son tour tombée en panne la nuit dernier, a relaté Mme Picard. La panne pourrait être liée à un début d'incendie - rapidement contrôlé - dans le même bâtiment.

« À cause des grands froids, ce n'était pas possible de rester sur place », a-t-elle ajouté. « On parle d'environ 80 personnes qui ont été touchées. »

L'électricité revient graduellement, mais le refuge demeurera en place tant qu'il sera nécessaire, assure la Croix-Rouge.