La Sûreté du Québec (SQ) délègue ce mercredi des plongeurs dans une rivière qui sillonne le territoire de Louiseville, en Mauricie, dans l'espoir de trouver des indices qui pourraient permettre de localiser Mélissa Blais, une femme qui a mystérieusement disparu dans cette région il y a près de huit mois.

Publié le 27 juin 2018
LA PRESSE CANADIENNE

Il s'agit de la Petite rivière du Loup, d'une longueur d'une trentaine de kilomètres, un affluent de la rivière du Loup qui se jette dans le lac Saint-Pierre, à quelques kilomètres au sud du centre-ville de Louiseville, là où Mme Blais a été vue pour la dernière fois.

Au cours des dernières semaines, des recherches par hélicoptère et par véhicule tout-terrain (VTT) ont été menées dans la région.

Mercredi dernier, des enquêteurs de l'escouade des crimes majeurs de la SQ ont tenu un poste de commandement mobile à Louiseville pour accueillir les gens qui pourraient les aider à faire progresser les recherches.

Mélissa Blais, une mère de famille dans la mi-trentaine, avait quitté son domicile dans la soirée du 1er novembre dernier à la suite d'une dispute mineure avec son conjoint. Elle avait ensuite fréquenté au moins trois bars du secteur avant de quitter le dernier peu après 2h, le lendemain matin.

L'automobile de l'agente immobilière, une Toyota Corolla de couleur noire de l'année 2011, n'a pas été retrouvée non plus.