Une nouvelle série de perquisitions liées au trafic de stupéfiants a été lancée jeudi matin au Québec, dans des régions de l'est cette fois.

Mis à jour le 17 janv. 2019
LA PRESSE CANADIENNE

Des policiers de l'Escouade nationale sur la répression du crime organisé (ENRCO) qui ont été déployés au lever du jour visaient une quinzaine de résidences et de véhicules, principalement dans les régions de Rimouski, de Trois-Pistoles et de Gaspé, de même qu'aux Îles-de-la-Madeleine. Des saisies sont prévues, mais aucune arrestation ne devrait être faite ce jeudi.

L'enquête policière démontrerait que l'important réseau de trafic de stupéfiants qui est ciblé est lié à des membres influents des Hells Angels.

Ces perquisitions suivent quelques dizaines d'autres qui ont été effectuées le 9 janvier dernier au Québec, à Longueuil, Brossard, Drummondville, Scott, Sainte-Marguerite, Mascouche, Blainville et Saint-Jérôme, de même qu'au Nouveau-Brunswick.

En soirée, la Sûreté du Québec n'avait pas fourni de bilan.