L'homme tué hier soir dans un restaurant de Laval est Sébastien Vena, 46 ans, un individu lié aux Hells Angels, selon ce qu'a appris La Presse.

Mis à jour le 26 sept. 2018
Daniel Renaud LA PRESSE

Vena est connu des policiers et a des antécédents de stupéfiants et de violence. Au milieu des années 2000, il a été condamné à quatre ans de pénitencier pour une affaire de tentative de meurtre, voies de fait armées avec lésions et complot survenue sur le territoire de Mascouche. Son dernier antécédent criminel remonterait à 2010, alors qu'il avait été condamné à six mois de prison avec sursis pour trafic de marijuana.

Selon nos informations, Vena aurait été impliqué dans le trafic de stupéfiants avec les Hells Angels, en particulier sur le territoire de l'Abitibi. Des sources nous indiquent également qu'il aurait été proche d'un membre des Hells Angels de la section de Sherbrooke.

« Vers 20 heures hier soir, la police de Laval a reçu un appel provenant d'un restaurant du boulevard Lévesque Est, à Laval, pour un homme atteint d'au moins un projectile d'arme à feu. La victime a été conduite à l'hôpital où son décès a été constaté. L'enquête, amorcée par la police de Laval, a été transférée à la Sûreté du Québec étant donné qu'il y a des liens avec le crime organisé », explique le sergent Claude Denis de la Sûreté du Québec (SQ).

Selon nos informations, Vena aurait été d'abord atteint d'au moins un projectile d'arme à feu à l'extérieur du restaurant. Il aurait ensuite couru à l'intérieur de l'établissement, le restaurant Fusion, pour s'y réfugier, mais aurait été rejoint par le tireur qui aurait poursuivi son oeuvre de mort avant de quitter les lieux.

Pour le moment, la police n'a aucune description d'un suspect.

Les enquêteurs des Crimes contre la personne de la Sûreté du Québec n'écartent aucune hypothèse y compris un règlement de compte dans la plus pure tradition du crime organisé.

La SQ a dépêché son poste de commandement mobile sur la scène de crime.

Pour toute information pouvant aider les enquêteurs à résoudre ce crime, communiquez avec la Centrale d'information criminelle de la SQ au 1 800 659-4264.

Pour joindre Daniel Renaud, composez le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@laprsse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.