(Montréal) Une opération policière majeure était menée vendredi matin pour retrouver des suspects en cavale en lien avec plusieurs coups de feu tirés à Rivière-des-Prairies la nuit précédente. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a arrêté deux des quatre individus soupçonnés d’être impliqués dans ce nouvel épisode de violence où plus de 30 projectiles ont été tirés.

Mis à jour le 12 août
Mayssa Ferah
Mayssa Ferah La Presse

Dans la nuit de jeudi à vendredi, vers minuit, une femme de 25 ans a été atteinte par balle alors qu’elle se trouvait sur le boulevard Maurice-Duplessis, près de la 27Avenue, à Rivière-des-Prairies. Elle se dirigeait vers un restaurant à bord d’un véhicule avec un homme, qui n’a pas été blessé.

Plusieurs suspects, à pied, ont fait feu. Selon nos informations, plus d’une trentaine de douilles ont été retrouvées sur la scène.

Les patrouilleurs ont ensuite repéré un véhicule suspect et une vaste opération policière s’est aussitôt enclenchée. Après un accident de la route, les quatre suspects qui se trouvaient à l’intérieur de la voiture ont pris la fuite à pied.

Deux d’entre eux ont déjà été arrêtés. Il s’agit de deux hommes âgés de 18 et 23 ans, membres d’une clique liée à Zone 43, un gang de rue du nord-est de Montréal, nous rapportent nos sources.

Suspect lourdement armé

Au passage de La Presse, on pouvait toujours apercevoir la voiture suspecte grandement endommagée après l’accident. Dans le véhicule, les policiers ont retrouvé un gilet pare-balles, une arme à feu et au moins un chargeur, selon nos informations.

L’évènement pourrait être lié aux fusillades de mercredi, selon nos sources.

La présence policière vendredi matin s’étendait sur un large quadrilatère compris entre le boulevard Métropolitain, l’avenue Marien, le boulevard Henri-Bourassa et l’avenue Broadway, dans l’est de Montréal.

Avec la collaboration de Daniel Renaud, La Presse