Un vieux routier des Hells Angels, membre de la section de Montréal, Christian Daneault, 63 ans, a été arrêté mercredi matin lors de deux opérations antidrogue menées simultanément dans les régions de Drummondville et de Saguenay, a appris La Presse.

Publié le 15 déc. 2021
Daniel Renaud
Daniel Renaud La Presse

Selon nos informations, environ une vingtaine d’individus, dont deux membres des Head Hunters, un club école des Hells Angels qui a des sections à Drummondville et à Saguenay, ont ou seront aussi arrêtés dans les secteurs de ces deux villes.

Il s’agit de la phase finale de deux enquêtes distinctes, baptisées Quadrant et Quinine, menées en parallèle contre des réseaux de trafiquants de drogues opérant dans ces deux régions.

Les enquêtes ont été amorcées durant l’été 2020. En juin dernier, les limiers ont effectué des perquisitions dans les régions de Drummondville et de Saguenay, et saisi six kilogrammes de cocaïne, 2000 grammes de cristal meth et 50 000 $.

Selon la théorie de la police, des membres des Head Hunters auraient géré les réseaux de trafic de drogues démantelés mercredi matin et versé des redevances à Daneault.

Ce dernier devrait être accusé de trafic de stupéfiants.

Bien ancré à Drummondville

Christian Daneault et d’autres membres des Hells Angels contrôleraient le trafic de drogues illicites dans la région de Drummondville depuis des années.

PHOTO FOURNIE PAR LA POLICE

Christian Daneault

Souvent observé par les policiers avant l’Opération SharQc en avril 2009, Daneault serait beaucoup plus discret depuis sa libération en 2015-2016.

Arrêté lors de l’opération SharQc comme la quasi-totalité des Hells Angels québécois, Daneault, comme la plupart de ses acolytes, a plaidé coupable à un chef réduit de complot pour meurtre et a été condamné à 12 ans et sept mois d’emprisonnement. Mais en soustrayant la période passée en détention préventive, il ne lui restait plus que neuf mois à purger.

Daneault, qui a plusieurs antécédents judiciaires, a aussi été arrêté dans deux opérations majeures de la SQ menées en 2004 contre des trafiquants, les projets Sud et Ziploc, mais il a bénéficié d’un arrêt des procédures sur tous les chefs, sauf un de recel pour lequel il a été condamné à une amende.

Christian Daneault a fait partie de plusieurs clubs écoles des Hells Angels durant les années 90, dont les Jokers Wildcard de Lavaltrie, alors parrainés par Maurice Boucher.

Il a également été membre des Evil Ones et serait devenu le parrain de ce groupe subalterne après avoir gradué chez les Hells Angels en 1999.

Au début des années 1990, Daneault a été appréhendé pour complot avec d’autres individus qui sont aujourd’hui des membres toujours actifs des Hells Angels, Claude Gauthier et Serge Lebrasseur, mais il a été libéré de cette accusation.

En 2015, les policiers ont mis à mal un réseau de trafiquants de stupéfiants qui aurait été dirigé par une conjointe de Christian Daneault, selon ce que des médias avaient rapporté.

Daneault serait un proche de Steven Collard, un aspirant Hells Angels arrêté en mai 2021 dans le démantèlement d’un réseau de trafiquants de drogue qui opéraient dans la région de Drummondville. Mais cette enquête ne serait pas reliée à l’enquête Quadrant menée mercredi matin.

Pour joindre Daniel Renaud, composez-le 514 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l’adresse postale de La Presse.