Le juge Louis Dionne a présenté ses directives dans le procès de la belle-mère de la fillette de Granby, mercredi. Il s’agit de la dernière étape avant que le jury entame ses délibérations.

Publié le 8 déc. 2021
Émilie Bilodeau
Émilie Bilodeau La Presse

Le juge a rappelé aux jurés qu’ils doivent examiner uniquement la preuve qui a été présentée en salle d’audience, pendant le procès. Il leur a demandé de faire leur travail de façon « juste » et « impartiale ».

La femme de 38 ans est accusée de meurtre au deuxième degré et de séquestration de la fillette de sept ans. Le juge a d’ailleurs entrouvert la porte à une accusation d’homicide involontaire, une accusation moins grave que le meurtre au second degré dans le Code criminel.

Le magistrat poursuivra la lecture de ses directives, jeudi.

À noter que l’un des 14 membres du jury a été écarté, mercredi matin, car il a été en contact avec un cas positif de COVID-19.