Un homme de 38 ans a été accusé mardi du meurtre de Jeannine Perron-Ruel, cette femme de 80 ans qui a été tuée par balle devant sa résidence de Coaticook, en Estrie, jeudi dernier. L’enquête se poursuit tout de même dans cette affaire.

Mis à jour le 7 déc. 2021
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

Yanick Dostie-Pouliot a en effet été formellement accusé de meurtre non prémédité en matinée, au palais de justice de Sherbrooke, a pu confirmer La Presse.

Le suspect et la victime étaient voisins, ont indiqué les autorités. L’homme doit comparaître par visioconférence devant un juge, en après-midi, pour connaître la suite des procédures judiciaires dans son dossier.

Ce sont les enquêteurs du Service des crimes contre la personne de la SQ qui avaient procédé à l’arrestation en fin de journée, lundi, après avoir été mis au fait de nouveaux éléments d’enquête.

Onde de choc

L’affaire remonte à jeudi dernier, vers 11 h 30, lorsque les policiers de la MRC de Coaticook avaient été appelés pour une femme de 80 ans « retrouvée inanimée et blessée à l’extérieur de sa résidence sur la rue de la Rivière ». La dame aurait été abattue par balle alors qu’elle rentrait chez elle. Son décès, constaté à l’hôpital, avait causé une onde de choc parmi les résidants de son quartier, somme toute très tranquille.

Une dizaine de véhicules de patrouille avaient été dépêchés sur la rue de la Rivière, jeudi midi, alors que les forces de l’ordre avaient érigé un vaste périmètre de sécurité.

Des témoins potentiels ont aussi été rencontrés et du porte-à-porte a été effectué dans le voisinage. Les enquêteurs auraient identifié des douilles au sol sur les lieux du crime. Le travail d’enquête pourrait d’ailleurs se poursuivre malgré les accusations déposées, afin de recueillir davantage d’éléments de preuve.

« C’est un coin hyper tranquille, où beaucoup de gens âgés restent. Je suis assez atterré de savoir que ça se passe dans notre petite ville », avait expliqué au Journal de Montréal le maire de Coaticook, Simon Madorre, après le drame, en se disant bouleversé par les évènements.