(Sainte-Julienne) Un jeune homme de 18 ans, qui a fait une sortie de route durant la nuit de samedi à dimanche, blessant gravement un des passagers qui étaient à bord, semblait tellement intoxiqué par l’alcool que le policier l’a placé en état d’arrestation avant même de lui faire passer un test d’haleine.

Publié le 28 nov. 2021
La Presse Canadienne

L’accident s’est produit peu avant 1 h dans la nuit de samedi à dimanche sur la route 125, à Sainte-Julienne, dans Lanaudière, a rapporté la Sûreté du Québec (SQ).

Le conducteur a perdu la maîtrise de son véhicule, qui a ensuite fait plusieurs tonneaux avant de terminer sa course dans un fossé.

Deux autres personnes prenaient place à bord du véhicule.

L’un d’eux a été transporté à l’hôpital pour soigner des « blessures sérieuses », a déclaré la sergente Marythé Bolduc, une porte-parole de la SQ. Les autorités ne craignent pas pour sa vie.

Le deuxième passager a également été transporté à l’hôpital, mais ses blessures sont considérées comme mineures.

Le conducteur a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies causant des lésions corporelles. Il a été libéré et pourrait faire face à des accusations.

Les policiers n’étaient pas en mesure de préciser dimanche matin le taux d’alcoolémie du jeune homme ayant procédé par prélèvement d’un échantillon sanguin qui sera analysé.

Le Code criminel prévoit qu’un policier peut arrêter sans mandat une personne s’il a des motifs raisonnables de croire qu’il a commis un acte criminel. Il peut également ordonner à un conducteur de le suivre pour que puissent être prélevés les échantillons de sang ou d’haleine s’il a des motifs raisonnables de croire que ses capacités sont affaiblies par l’alcool ou la drogue.