Faute d’indices et après avoir couvert le territoire se situant entre la route 112 à Omerville et la rivière Magog, les autorités ont mis fin aux recherches intensives de Coralie Lessard après plus de quatre jours. Cette décision ne signifie pas qu'elles ont abandonné Coralie Lessard, mais bien que l’entièreté du territoire ciblé a été ratissée.

VIATKA SUNDBORG La Tribune

Depuis la disparition de la jeune fille, c’est environ dix kilomètres carrés qui ont été parcourus par les quelque 200 intervenants qui ont participé aux recherches. « D’autres vérifications très ciblées seront faites dans le secteur au cours des prochains jours, mais à moindre intensité », explique Mickaël Laroche, porte-parole de la Régie de police de Memphrémagog (RPM).

Consultez l'article sur le site internet de La Tribune