Un coup de feu tiré au milieu de l’après-midi. Deux élèves tabassés par des suspects cagoulés. Une violente altercation entre jeunes survenue à la sortie des classes à l’école secondaire Curé-Antoine-Labelle à Laval, mardi, s’est soldée par l’arrestation d’un adolescent de 17 ans.

Mayssa Ferah
Mayssa Ferah La Presse

Le Service de police de Laval (SPL) est intervenu au pavillon Latour de l’école Curé-Antoine-Labelle peu après 15 h.

Une Nissan grise avec quatre occupants cagoulés à bord s’est immobilisé dans le stationnement. Deux jeunes de 17 ans sortent alors du véhicule suspect. Le duo tente de kidnapper un adolescent du même âge qui sortait de l’école. Un ami de la personne visée a voulu s’interposer. Les deux victimes ont été battues et ont subi des blessures mineures.

Un des suspects, âgé de 17 ans, a tiré dans les airs avant de prendre la fuite en voiture.

« L’enquête a permis de localiser son véhicule dans le secteur de Sainte-Dorothée à Laval », explique Stéphanie Beshara, porte-parole du corps policier. Un large périmètre a été érigé sur la rue Maisonneuve. Le tireur présumé a été contrôlé en soirée. D’abord arrêté pour voies de fait et tentative d’enlèvement, il a été libéré avec conditions après sa rencontre avec les enquêteurs.

Le directeur du centre de services scolaire, Yves Michel Volcy, s’est exprimé par courriel à la suite de l’altercation impliquant l’un de ses élèves. « [On] s’est assuré de déployer ce matin à l’école une équipe de professionnels afin de soutenir les élèves au besoin. La direction de l’école rencontrera également le personnel de l’école ce matin afin de permettre à tous les membres de l’équipe-école d’assurer une vigie auprès des élèves. »

La direction assure une pleine collaboration avec la police lavalloise, dont l’enquête se poursuit.

Une équipe-école accompagnée par des agents sociocommunautaires était sur place mercredi matin pour accueillir les élèves en toute sécurité, confirme la direction de l’établissement dans un court message adressé aux parents d’élèves.