(Drummondville) L’enquête sur l’enlèvement de Serge Boutin, un homme de 53 ans, le 7 juillet dernier en Estrie, progresse.

La Presse Canadienne

La Sûreté du Québec (SQ) demande ainsi l’aide de la population pour identifier un homme et son véhicule qui ont été aperçus près du lieu de l’enlèvement de Serge Boutin et plus récemment dans le Centre-du-Québec.

Le Service des enquêtes sur les crimes contre la personne de la SQ a diffusé des images captées par des caméras de surveillance de deux institutions financières le 27 septembre dernier, entre 15 h 30 et 16 h 15, sur la rue principale à Saint-Cyrille-de-Wendover ainsi que sur la rue Girouard à Drummondville.

L’individu sur les photos diffusées par la SQ portait une casquette noire avec l’inscription « DODGE JEEP », un chandail bleu foncé avec l’inscription « RADICAL » inscrite en rouge sur le bras droit et des pantalons de style cargo avec motifs camouflages. Il circulait à bord d’une camionnette grise ou beige de marque GMC.

PHOTO FOURNIE PAR LA SQ

L’individu sur les photos diffusées par la SQ portait une casquette noire avec l’inscription « DODGE JEEP », un chandail bleu foncé avec l’inscription « RADICAL » inscrite en rouge sur le bras droit et des pantalons de style cargo avec motifs camouflages.

« Les photos sont disponibles sur notre site internet et sur notre compte Twitter et on aimerait que cette personne entre en contact avec nous », a indiqué la sergente Audrey-Anne Bilodeau, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ) en entrevue mercredi soir.

Serge Boutin a été vu pour la dernière fois le 7 juillet dernier sur la rue Fréchette, à Val-des-Sources, en Estrie.

Tout indique qu’il a été pris de force par deux individus et embarqué justement dans un Jeep Liberty de couleur grise, selon les informations transmises par la SQ le 31 juillet dernier.

PHOTO FOURNIE PAR LA SQ

L'individu recherché circulait à bord d’une camionnette grise ou beige de marque GMC.

L’homme de Val-des-Sources pourrait être séquestré de l’avis des policiers qui ne pouvaient avancer les motifs pouvant expliquer cet enlèvement.

« C’est sûr que toutes les pistes sont évaluées par nos enquêteurs. Je n’en ai pas une qui est privilégiée plus qu’une autre », a reconnu la sergente Bilodeau.

« L’enquête progresse et c’est la raison pour laquelle les enquêteurs font appel à nouveau à la population pour les aider à cheminer dans le dossier et, espérons-le, retrouver M. Boutin sain et sauf », a affirmé la porte-parole de la SQ.

Toute personne ayant des informations sur la disparition de M. Boutin ou sur le véhicule ou l’individu dont les photos ont été médiatisées peut les partager de façon confidentielle en communiquant avec la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800-659-4264.