La Sûreté du Québec (SQ) a procédé mercredi à l’arrestation de huit personnes impliquées dans un important réseau de trafic de stupéfiants dans les Laurentides. À Montréal, le SPVM a aussi démantelé un réseau illégal de cannabis et arrêté trois suspects.

Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

C’est l’Escouade régionale mixte (ERM) de la Rive-Nord qui était en charge de l’opération. Selon les informations de la Sûreté du Québec (SQ), « les policiers ont réalisé six perquisitions, visant trois résidences et trois véhicules en plus de procéder à huit arrestations de personnes ».

Le réseau en question « opèrerait dans la région de Sainte-Adèle et Saint-Jérôme », a-t-on précisé. Plus d’un kilo et demi de cocaïne a été saisi par les agents, qui ont aussi récolté plus d’une centaine de sachets de roches de crack et environ 1800 comprimés de méthamphétamine.

Parmi les autres trouvailles de la police, on compte 2500 grammes de cannabis, 240 grammes de « champignons magiques » (psilocybine), plus de 200 grammes de haschisch, ainsi qu’une arme à feu « avec chargeur et munitions ». Une somme de 11 000 $ en argent comptant a aussi été trouvée sur les lieux.

Selon la SQ, l’opération découlait « d’une enquête amorcée en mai 2021 ». Une trentaine de policiers ont d’ailleurs été mobilisés et la Sûreté municipale de Saint-Jérôme a été appelée en renfort.

Plus tard, jeudi, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a par ailleurs annoncé avoir démantelé un réseau illégal de cannabis à Montréal et dans deux autres municipalités de la Montérégie et de Lanaudière. Plus d’un millier de plants de cannabis ont été saisis et trois suspects ont été arrêtés.

Une quinzaine de perquisitions ont été effectuées, mercredi, dans le cadre de cette autre opération, qui s’est déroulée sur trois fronts, à Montréal, Sainte-Catherine et Sainte-Julienne. La police de Montréal a d’ailleurs sollicité l’aide de la Régie intermunicipale de police de Roussillon, ainsi que la Sûreté du Québec (SQ).

C’est l’unité ACCES Cannabis qui supervisait les perquisitions. Celle-ci ont visé un total de « dix résidences, trois locaux industriels, deux véhicules et un commerce », confirment les autorités policières. L’affaire a permis la saisie de 1280 plants de cannabis, 315 livres de cannabis séché et quelques dizaines de grammes de haschich. Plus de 110 500 $ en argent comptant ont aussi été recueillis par les agents sur place.

Trois suspects ont été interpellés au cours de l’opération policière. « Le dossier d’enquête, qui a été amorcé en 2020, sera soumis prochainement au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) », précise-t-on également. Toute personne détenant une information pertinente en matière de réseaux illégaux de drogues est priée de contacter le 911. Le centre d’Info-Crime Montréal peut aussi être joint au 514-393-1133.