Deux motocyclistes ont perdu la vie lors de sorties de route distinctes à quelques heures d’intervalle, vendredi soir au Québec, dans les municipales de Saint-Tite et de Val-d’Or. Des enquêtes ont été ouvertes par la Sûreté du Québec.

Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

À Saint-Tite, en Mauricie, l’accident est survenu un peu après 21 h, sur la route 153.

Selon les premières informations recueillies, le conducteur – qui était seul sur sa moto – « a eu une perte de contrôle et s’est retrouvé dans le fossé, avant d’être éjecté de son véhicule », a expliqué samedi une porte-parole de la SQ, Béatrice Dorsainville.

Le conducteur dans la trentaine a été conduit d’urgence dans un centre hospitalier à proximité, où son décès a malheureusement été constaté en fin de soirée.

« Des agents reconstitutionnistes ont été envoyés sur place pour faire l’analyse de la scène. On pense que la vitesse pourrait avoir joué un rôle, mais l’enquête devra confirmer cette information », a précisé Mme Dorsainville, en soulignant que l’alcool ne serait toutefois pas impliqué, a priori. Aucune autre personne n’a été impliquée dans la sortie de route.

Autre décès à Val-d’Or

Plus tôt, vendredi soir, un homme de 61 ans de Val-d’Or est aussi décédé après avoir perdu la maîtrise de sa motocyclette dans une courbe, en Abitibi-Témiscamingue. L’accident est survenu peu après 18 h 15 sur la route 111, selon la SQ.

« Le motocycliste, âgé de 61 ans, a été transporté au centre hospitalier, où malheureusement son décès a été constaté », a expliqué Mme Dorsainville à ce sujet.

La victime a été identifiée dans ce dossier. Il s’agit de Jacques Rossignol, un résidant de Val-d’Or.

« Un patrouilleur spécialisé en enquête-collision est allé faire l’analyse de la scène. La circulation s’est faite par alternance pendant plusieurs heures dans le secteur », a aussi indiqué la sergente Dorsainville. L’enquête de la SQ se poursuit pour déterminer ce qui est à l’origine de cette sortie de route mortelle.

Avec La Presse Canadienne