Un homme de 25 ans a été arrêté jeudi matin à Longueuil en lien avec « des infractions d’ordre sexuel » sur des jeunes femmes. Sept plaintes ont déjà été déposées contre Maxime Éthier, qui aurait pu faire d’autres victimes selon les enquêteurs chargés de l’affaire.

Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) a diffusé vendredi matin une vidéo de l’arrestation du jeune homme, où on peut voir ce dernier être escorté par plusieurs agents vers un centre d’enquête, à sa sortie d’un véhicule de patrouille. Il a été rencontré par des enquêteurs jeudi.

Selon le corps policier, sept plaintes ont déjà été formellement déposées contre Maxime Éthier « entre 2019 et 2021 au service des enquêtes du SPAL ainsi qu’au SPVM quant à des infractions d’ordre sexuel sur de jeunes femmes âgées entre 18 et 25 ans ».

« Puisque plusieurs victimes ont été identifiées, la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série (GECS), coordonnée par la Sûreté du Québec, a été déployée », a aussi indiqué le SPAL dans un bref communiqué, en précisant qu’il s’agit d’une structure de commandement « unifié » permettant aux différents services de police québécois de travailler en partenariat « afin d’identifier rapidement les crimes commis par des prédateurs et de procéder à leur arrestation ». « Cette coordination provinciale permet une mise en commun des ressources policières et vise à mieux protéger les victimes », insiste-t-on également.

D’après les premières informations reçues, les enquêteurs de la police de Longueuil disent avoir de bonnes raisons de croire que le suspect aurait pu faire d’autres victimes dans les dernières années.

Toute personne détenant des informations pertinentes sur l’individu est invitée à composer le 450-463-7211 dès que possible. Les autorités promettent que les informations transmises « seront traitées par un enquêteur de façon confidentielle ».