(Regina) Deux personnes accusées d’avoir tué un gendarme en le percutant avec un camion dans une région rurale de la Saskatchewan ont comparu lundi pour la première fois devant un tribunal de Regina.

La Presse Canadienne

Alphonse Stanley Traverse, 41 ans, et Marlene Velma Louise Pagee, 42 ans, ont été accusé d’homicide involontaire et de plusieurs autres chefs d’accusation.

La GRC a indiqué que le constable Shelby Patton a été heurté par un camion prétendument volé alors qu’il tentait de l’intercepter samedi matin à Wolseley, à l’est de Regina. Le camion a pris la fuite et le policier est mort sur les lieux.

PHOTO GRC VIA LA PRESSE CANADIENNE

Shelby Patton

Marlene Velma Louise Pagee et Alphonse Stanley Traverse ont été arrêtés deux heures plus tard dans un champ à l’extérieur de Francis, une ville située à environ 80 kilomètres au sud-ouest de l’endroit où l’officier a été tué.

Ils font également face à des accusations d’omission de s’arrêter à la suite d’un accident mortel ainsi que de vol d’un véhicule à moteur. Marlene Velma Louise Pagee est également accusé de possession d’une substance contrôlée.

Elle sera de retour devant le tribunal plus tard cette semaine, tandis qu’Alphonse Traverse comparaîtra à nouveau lundi prochain.

La police de Winnipeg a déclaré qu’elle ne pouvait fournir aucune information sur l’enquête.

« La mort tragique et insensée de l’agent Shelby Patton fait l’objet d’une enquête de la GRC de la Saskatchewan », a déclaré l’agent de police de Winnipeg Rob Carver dans un courriel.

Les deux accusés sont originaires de Winnipeg et des dossiers judiciaires montrent qu’ils font face à des accusations en suspens au Manitoba pour des infractions non liées à la tragédie de samedi dernier.

Ces dossiers montrent que les accusés ont été incarcérés et sont sortis de prison pour plusieurs condamnations, notamment pour vol et introduction par effraction. En 2006, Marlene Velma Louise Pagee a été reconnu coupable d’avoir conduit un véhicule à moteur alors qu’elle était poursuivie par la police.

Pendant ce temps, un mémorial de fleurs a continué de croître au détachement d’Indian Head où l’officier Patton était posté.

Il était membre de la GRC depuis un peu plus de six ans et travaillait à ce détachement depuis 2015. Avant cela, il a été brièvement affecté à la Colline du Parlement.

La commissaire adjointe de la GRC de la Saskatchewan, Rhonda Blackmore, a déclaré que les agents avaient apprécié la vague de messages de soutien et de condoléances.

« Ces messages nous aident à traverser cette période difficile. Je tiens à remercier tous ceux qui ont pris le temps de nous faire savoir qu’ils partagent notre chagrin », a déclaré Ronda Blackmore dans un communiqué.