(Longueuil) La police de Longueuil s’attaque à un fléau qui sévit à travers le Canada, le vol de convertisseurs catalytiques, cette pièce du système d’échappement des automobiles à essence qui est recherchée par les malfaiteurs en raison des métaux rares qu’il contient.

La Presse Canadienne

Pour une deuxième fin de semaine de suite, le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) invite les propriétaires de certains véhicules qui résident à Longueuil à venir faire identifier le convertisseur catalytique de leur véhicule.

Les automobilistes invités doivent posséder l’un des véhicules ciblés suivants : Hyundai Tucson 2010 à 2017, Hyundai Santa Fe 2013 à 2015, Mitsubishi RVR 2020 et 2021, Kia Sportage 2007 à 2013 et Honda CRV 2003 à 2009.

Il s’agit dans tous les cas de véhicules utilitaires sport (VUS) qui sont plus hauts par rapport au sol, ce qui facilite le travail des voleurs devant se glisser sous la voiture. Le convertisseur catalytique ne prend pas beaucoup de temps à enlever, mais il coûte cher à remplacer.

Tout comme le 24 avril dernier, l’identification de la pièce aura lieu de 9 h à 15 h au quartier général du SPAL, sur le boulevard Curé-Poirier Ouest.

La police affirme qu’il s’agit d’une méthode d’identification permanente qui dissuade les bandits en lui permettant de relier tout convertisseur catalytique volé au propriétaire légitime du véhicule.

En mars dernier, la police de l’agglomération de Longueuil a arrêté deux hommes pour vol de convertisseur catalytique. L’un des deux avait été arrêté pour les mêmes motifs moins de six mois plus tôt.