L’Assemblée nationale a approuvé mardi la nomination de MPatrick Michel au poste de directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP). Il entre en fonction le 23 avril pour un mandat de sept ans.

Tommy Chouinard Tommy Chouinard
La Presse

MMichel succède à MAnnick Murphy, qui avait annoncé son départ en novembre dernier, le jour de l’élection américaine. Il était jusqu’ici procureur en chef du Bureau de service juridique du DPCP, depuis 2013.

Comme le prévoit la procédure, le premier ministre François Legault a proposé en Chambre la nomination de MMichel et les partis d’opposition l’ont appuyée. Il y a eu abstention de la part des députés Guy Ouellette et Catherine Fournier, qui continuent ainsi de protester contre l’exclusion des députés indépendants dans le processus de sélection pour certaines nominations.

La nomination du DPCP – comme d’autres hautes fonctions – doit faire l’objet d’un vote aux deux tiers des députés.