Un incendie qui s’est déclaré mercredi après-midi dans le quartier Centre-Sud de l’arrondissement de Ville-Marie a forcé la délocalisation d’une douzaine de familles. Les pompiers de Montréal mèneront une enquête, mais déjà, la thèse criminelle semble écartée.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

Selon le chef de section du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM), Patrick Fournel, le brasier a d’abord pris origine vers 14 h 55 pour une raison encore inconnue, dans un édifice résidentiel de type triplex situé sur l’avenue De Lorimier, non loin de la rue Ontario et du parc des Faubourgs. Une épaisse bande de fumée a d’ailleurs été aperçue par certains résidants dans le secteur.

Le feu se serait ensuite « rapidement propagé à trois autres bâtiments en bande, par l’entretoit », affirme-t-il. En fin de journée, l’incendie a été déclaré « maîtrisé », mais les pompiers s’affairaient toujours à s’assurer que les flammes ne se soient pas propagées au-delà du périmètre identifié.

« On va avoir 12 familles qui vont devoir être relocalisées par la Croix-Rouge à cause des dommages importants aux quatre bâtiments. Ceux et celles qui n’ont pas d’assurances pourront se voir offrir un séjour de trois jours à l’hôtel », a indiqué M. Fournel, en soulignant qu’aucune personne n’a été blessée, autant chez les citoyens que les pompiers.

D’après le SIM, les flammes se sont probablement propagées rapidement puisque les bâtiments sont vieux, et donc principalement faits de bois. Près d’une centaine de pompiers ont été déployés, alors que l’incendie avait été déclaré « quatrième alarme ». « Pour le moment, on ne connaît toujours pas la cause. Il y aura enquête de notre part, mais l’hypothèse criminelle n’est pas envisagée », a aussi précisé le chef de section.

L’avenue De Lorimier a été fermée en direction nord à partir de la rue Ontario pendant une bonne partie de l’après-midi et de la soirée de mercredi. Le pont Jacques-Cartier a aussi été temporairement fermé en direction nord, pendant l’heure de pointe.