Trois hommes ont été blessés à l’arme blanche, vendredi soir, lors de trois agressions distinctes, a rapporté le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Léa Carrier Léa Carrier
La Presse

Les trois événements ne sont pas reliés, confirme le SPVM.

La dernière agression est survenue aux alentours de 21 h, à l’intersection des rues Regina et Evelyn, dans l’arrondissement de Verdun. À leur arrivée sur les lieux, les policiers ont trouvé un homme âgé de 31 ans, blessé au haut du corps avec une arme blanche. Il a été transporté en centre hospitalier, où sa vie n'est plus en danger.

Selon les premières informations, la victime marchait sur le trottoir lorsqu’elle a « soudainement » était agressée. Le suspect, dont le motif n’est toujours pas connu, a fui la scène avant l’arrivée des policiers.

La scène a été préservée pour les enquêteurs et un technicien en identité judiciaire, qui tenteront d’établir les circonstances de l’agression. Une unité canine a aussi été amenée sur les lieux afin de participer à la recherche d’indices. Des témoins seront aussi rencontrés dans le cadre de l’enquête.

Agressions dans le Sud-Ouest et Parc-Extension

Il s’agit de la troisième agression armée rapportée par le SPVM, vendredi soir. Vers 18 h 45, un premier appel logé au 911 faisait état d’une personne blessée à l’arme blanche sur la rue Bourgeoys, tout près de la rue Favard, dans l’arrondissement du Sud-Ouest.

La victime, un homme âgé de 25 ans, présentait une lacération au haut du corps et a été transportée en centre hospitalier. Sa vie n’est pas en danger.

Sur les lieux de l’agression, les policiers ont rapidement localisé le suspect, un homme âgé de 36 ans, qui connaissait la victime. Il doit rencontrer les enquêteurs au cours de la soirée. Le motif du crime est toujours inconnu.

Peu de temps après la première agression, un second appel logé au 911 rapportait un homme blessé dans l’édicule de la station Acadie, située sur l’avenue Beaumont, tout près du boulevard de l’Acadie, dans le quartier Parc-Extension.

La victime, un homme de 25 ans, a été retrouvée par les policiers avec une lacération au bas du corps. Il a été transporté en centre hospitalier, sans crainte pour sa vie. Selon les premières informations du SPVM, un conflit aurait dégénéré entre la victime et quatre suspects, qui auraient pris la fuite avant l’arrivée des policiers.

Là encore, la scène a été préservée pour les enquêteurs et le technicien en identité judiciaire. Des témoins seront aussi rencontrés dans le cadre de l’enquête.